Postuler

Agora

AccueilAgoraRevue de PresseComment devenir super likable

Comment devenir super likable

31/09/2021 - Voir l'article paru dans LE METROPOLITAIN

 

Comment devenir super likable au boulot
à Montpellier, 2 experts font le point
 
Tout individu et en particulier le manager a intérêt à être super likable, c’est-à-dire à se faire apprécier de son cercle relationnel et professionnel.
 
Etre super likable : pourquoi, comment ? Le point avec les experts du Florian Mantione Institut, cabinet de recrutement-outplacement installé à Montpellier.
 
Tout individu et en particulier le manager a intérêt à être super likable, c’est-à-dire à se faire apprécier de son cercle relationnel et professionnel. En étant super likebal, les autres se sentent à l’aise avec nous, recherchent et apprécient notre compagnie, sont fiers de nous connaitre.
 
Être super likable c’est être beaucoup plus que sympathique. Le sympathique risque de manquer de « fond », d’être superficiel et « gentil », d’être flatteur pour inspirer un retour positif.
 
Être super likable, c’est être la personne sur laquelle on peut compter, disponible et fiable. Ce n’est pas forcément être ami, c’est être professionnel dans sa relation à l’autre.
 
Être super likable, c’est être attentionné, chaleureux, à l’écoute. C’est donner sans attendre un retour. C’est recevoir et transmettre. Être super likable, ce n’est pas papillonner, c’est être fidèle à l’autre, c’est entretenir une relation sincère sur le long terme.
 
Être super likable, c’est s’intéresser à l’autre plus qu’à soi, plus qu’à son image. C’est jouer le rôle d’intermédiaire, c’est mettre en relation les autres, c’est être celui auquel on pense lorsqu’une une aide efficace est recherchée. Être super likable, c’est être de nature optimiste, c’est afficher un large sourire, c’est rayonner. Et en irradiant du positif, c’est en recevoir. Forcément ! Être super likable, ce n’est pas avoir des millions de followers sur les réseaux sociaux. C’est apprécier et être apprécié des personnes avec qui l’on se sent bien, soi-même !
 
Et surtout, posez-vous la question suivante : « chaque soir, est-ce que je mérite un pouce levé pour tout ce que j’ai accompli dans la journée » ?
 
 
 
Article édité par Xavier PACCAGNELLA, rédacteur en chef du METROPOLITAIN
 
 
 
 
 
 

Aphorisme

À tout prendre, être opportuniste sans renier ses valeurs, vaut mieux qu'être attentiste.

Newsletter

www.florianmantione.com