Postuler

Agora

AccueilAgoraRevue de PresseSéparons-nous bons amis ! ou éloge de l'outplacement

Séparons-nous bons amis ! ou éloge de l'outplacement

31/08/2021 - Voir l'article paru dans LE METROPOLITAIN

 

Séparons-nous bons amis !
ou éloge de l'outplacement
 
Ce que reprochent très souvent les salariés, c’est le manque de reconnaissance de leur hiérarchie. Ils estiment que leur N+1 est intransigeant sur leur moindre erreur mais indifférent quand le travail est bien fait.
 
Or, respecter les délais, les budgets, et la qualité mérite une « reconnaissance ». Surtout quand les collègues n’agissent pas avec le même professionnalisme et la même rigueur… 
 
La reconnaissance est le moteur de la motivation et tout manager doit utiliser ce formidable outil de management. Nous le répétons sans cesse : le manager doit être assertif, c’est à dire qu’il doit affirmer que c’est bien quand c’est bien et que c’est mal quand c’est mal. Cette règle du jeu est pourtant simple… 
 
Et ce comportement exemplaire du manager doit perdurer jusqu’à la fin du contrat de travail. Non seulement il doit se préoccuper de l’employabilité de ses collaborateurs, mais il doit également les aider à rebondir ailleurs quand la séparation n’est pas due à une démission.
 
Cette séparation en « bons-amis » peut se traduire, par exemple, par une mission d’outplacement, c’est-à-dire un accompagnement pour la recherche d’un nouvel emploi.
Pour le salarié, une mission d’outplacement est une aide très efficace pour rebondir en cas de séparation d'avec son employeur. Il a besoin d’aide psychologique, technique et matérielle pour définir son nouveau projet professionnel et pour identifier les entreprises correspondant à celui-ci. Il a besoin de se faire aider pour rédiger un CV attractif, une lettre de motivation percutante, pour passer les entretiens avec assurance, pour se faire ouvrir des portes…, bref pour se faire recruter plus rapidement que dans le cadre d’une démarche individuelle.
 
Pour l’employeur, l’outplacement est une preuve de gratitude vis-à-vis du travail réalisé par son collaborateur. Il le reconnaît. Il n’est pas ingrat et fait tout pour l’aider à rebondir. Le climat social dans l’entreprise s’en trouve forcément amélioré et diffuse une image positive du manager.
 
En définitive, cet outil de management n’a que des effets bénéfiques pour les deux parties. C’est pour cela qu’il est de plus en plus utilisé à la plus grande satisfaction du salarié et de l’employeur. Les consultants du Florian Mantione Institut sont ainsi « reconnus » !
 
 
 
Article édité par Xavier PACCAGNELLA, rédacteur en chef du METROPOLITAIN
 
 
 
 
 
 

Aphorisme

À tout prendre, être opportuniste sans renier ses valeurs, vaut mieux qu'être attentiste.

Newsletter

www.florianmantione.com