Postuler
AccueilComment rédiger un CV ?

Comment rédiger un "bon" CV ?

Il n’existe pas de "bible du bon CV".

Il n'y a pas ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire. Il y a en revanche, ce que l'on peut faire...

Et l’on peut, déjà, se poser certaines questions :

  • Pourquoi un CV sur une seule page ?
  • Pourquoi en PDF ?
  • Pourquoi en noir et blanc, ou pourquoi en couleur ?
  • Pourquoi présenter les expérience de la plus récente à la plus ancienne ?

Je n'ai pas de réponse. Vous seul avez la réponse. Mais tout ce que vous faites, vous devez le faire après vous être interrogé ! Faire comme les autres n'est pas une réponse. « On m’a dit de faire comme cela », n’est pas une réponse.

Tout ce que l'on écrit et la manière dont on l'écrit doit passer par le crible suivant : "En quoi ce que je mets m'aide-t-il à obtenir un rendez-vous ?" Si cela est utile, il est conseillé de l'écrire, sinon s'abstenir.

Le bon CV est celui qui vous fait obtenir un rendez-vous.

Ne soyez donc pas désorienté par tous les conseils contradictoires que vous recevrez dès lors que vous aurez le malheur de demander l'avis de votre entourage.....

 

Réfléchir sur les conseils suivants (et ne pas les appliquer à la lettre !!!)

  • Présenter ses compétences selon le schéma suivant :
  • Ce que j'ai fait;
  • Voici les résultats obtenus;
  • Ce que j'en ai retiré.
  • Dater de manière précise.
  • Quantifier, chiffrer, éliminer l'à-peu-près, les remarques évasives, les approximations.
  • Montrer la cohérence de votre progression :
  • Un CV chronologique est préférable pour bien comprendre la progression du candidat,
  • Un CV "fonctionnel" est préférable si l'on a quelque chose à cacher... un trou à combler...

L'idéal est d'avoir un CV adapté à chaque type de recherche. Dans la pratique 2 ou 3 CV axés sur des fonctions un peu différentes peuvent être conçus.

  • L'astuce pour personnaliser son CV, c'est de renouveler "l'accroche" et reprendre ce qui est recherché dans l'annonce.
  • Evitez les sigles qui ne sont pas forcément connus du recruteur.
  • Créez des inférences :
  • Une inférence est un jugement porté sur une observation. C'est le piège classique de toute communication.
  • Si vous écrivez sur un CV "abonné à Newsweek", il y a de fortes chances que le lecteur "interprète" que vous êtes excellent en anglais. Or, vous n'avez jamais affirmé cela. Peut-être même, êtes-vous débutant et votre abonnement est lié à votre volonté d'apprendre l'Anglais...
  • On peut faire un CV avec différentes couleurs, différents logos.
  • Privilégier le format PDF.
  • Mettre en évidence les intitulés des rubriques.
  • Tester l’impression en couleur et en N&B.

  • Éviter d’utiliser plus de 2 polices de caractères différentes.

  • Concevoir un CV : aéré, homogène, sans fautes d’orthographes (faire relire par pro de l’orthographe), sans mensonge.

    Concevoir une version papier de votre CV. De préférence en utilisant du papier de 150g qui sera plus rigide et aura une meilleure tenue (prévoir, également, une enveloppe grand format). Cette version papier peut être conçue en format A3, c'est-à-dire en double page : elle constituera un véritable dossier pour le recruteur…

  • On peut ne pas utiliser la sempiternelle photo d'identité et privilégier, par exemple, une photo avec l'étincelle dans l'œil « en situation professionnelle » : le technicien ou l’ingénieur peut posséder un casque de chantier, le commercial terrain peut être au volant de sa voiture, le dessinateur industriel peut être devant son écran, etc  

    On peut imaginer un CV Vidéo, une version sur Youtube… mais éviter le bricolage qui risquerait de se retourner contre soi.

    En fait, adopter la forme du CV en fonction de l'impact envisagé du recruteur avec toutes les précautions relatives à sa subjectivité... 

Aphorisme

À tout prendre, être opportuniste sans renier ses valeurs, vaut mieux qu'être attentiste.

Newsletter

www.florianmantione.com