Postuler

Agora

AccueilAgoraEditosPalimpseste et culture d’entreprise

Palimpseste et culture d’entreprise

Un palimpseste est un manuscrit constitué d’un parchemin déjà utilisé, dont on a fait disparaître les inscriptions afin de pouvoir à nouveau écrire dessus.

Nous nous trouvons donc confrontés à des couches superposées qui ont recelé leur signification à un certain moment de leur vie, et qui retrouvent une nouvelle vigueur, plus renforcée, plus consistante… peut-être plus déformée… mais dont le résultat est le fruit d’une certaine évolution.

Et si la culture d’entreprise était un palimpseste organisationnel ?

La culture d’entreprise est constituée de l’ensemble des règles d'une organisation, de l’ensemble des valeurs qui sont partagées par ses ressources humaines.


Il s’agit, en commun, d'aborder et de résoudre les problèmes, de réagir aux situations courantes, de penser et d'agir. Cet ensemble de règles explicites ou implicites, ce système de cohésion et de cohérence représente le capital immatériel de l’entreprise.

Au-delà de la valorisation des actifs et des technologies, c'est cet ensemble, ce système qui constitue la valeur active réelle de l’entreprise.

D’où vient-il, comment s'est-il constitué ? Certes, le créateur de l’entreprise possédait ses propres valeurs que l’équipe dirigeante a adoptées puis légèrement transformées. Des conflits sont survenus. De belles réussites aussi. Parfois des déceptions devant les verdicts du Conseil des Prud’hommes. Souvent de grandes satisfactions devant la signature de gros contrats. Le champagne a succédé à la soupe à la grimace, la confiance à la méfiance, la méfiance à la vigilance, la vigilance à la prudence. Et l’entreprise fonctionne... Avec ses trahisons, ses déceptions, ses récompenses, ses reconnaissances, ses promotions, ses victoires, ses défaites. En externe, mais aussi en interne. Avec les cadres, mais aussi avec les non-cadres. Avec les clients, mais aussi avec ses fournisseurs. Avec les administrations, mais aussi avec ses conseillers.

Et les couches se sont ainsi superposées. Le cuir s’est tanné. Qu’il est beau notre palimpseste aujourd'hui.

 

 

Florian MANTIONE

Augustin VALERO

Loïc DOUYERE

 

Aphorisme

Avouer son ignorance est un signe d’intelligence.

Newsletter

www.florianmantione.com